Piaggio, KTM, Honda et Yamaha : alliance pour des batteries interchangeables

Piaggio, KTM, Honda et Yamaha : alliance pour des batteries interchangeables

Piaggio, KTM, Honda et Yamaha ont l’intention de faire des batteries interchangeables pour les motos et scooters électriques une réalité en Europe (et au-delà). En fait, les 4 entreprises ont signé une lettre d’intention pour créer un “Consortium de batteries interchangeables” pour les motos et les véhicules électriques légers. L’objectif est de créer un système normalisé qui permettra d’une part de promouvoir la mobilité électrique et d’autre part de contribuer à la gestion d’un cycle de vie plus durable des batteries utilisées dans le secteur des transports.

En outre, les fabricants impliqués dans le consortium visent à répondre aux principales préoccupations des clients concernant l’avenir de la mobilité électrique en augmentant l’autonomie, en réduisant le temps de charge et en diminuant les coûts des véhicules et des infrastructures. Les quatre entreprises travailleront à la définition des caractéristiques techniques de la norme relative aux systèmes de batteries interchangeables pour les véhicules appartenant à la catégorie “L”, c’est-à-dire les cyclomoteurs, les motocyclettes, les tricycles et les quadricycles. Cette opération sera menée en collaboration avec toutes les entreprises intéressées et les organismes de normalisation nationaux, européens et internationaux.

A quand une commercialisation ?

Les travaux commenceront en mai 2021. Piaggio, KTM, Honda et Yamaha invitent toutes les entreprises intéressées à les rejoindre afin d’enrichir l’expertise du consortium. L’annonce est vraiment intéressante. Ce système pour les deux-roues connaît un bon succès dans certains pays dont la Chine. Le consortium formé par les entreprises fondatrices vous permettra d’introduire cette solution sur le Vieux Continent en encourageant l’utilisation de petits scooters électriques en ville.

Il sera intéressant de suivre les travaux du consortium pour comprendre comment ce projet va évoluer. À propos de cette initiative, Michele Colaninno, chef de la stratégie et du produit du groupe Piaggio, a déclaré :

En signant cette lettre d’intention, les parties entendent répondre aux principales préoccupations de leurs clients et contribuer à la réalisation des priorités politiques liées à la transition vers la mobilité électrique. L’introduction d’une norme internationale pour un système de batteries interchangeables garantira l’efficacité de cette technologie et la rendra accessible aux consommateurs. Enfin, la forte coopération entre les fabricants et les institutions permettra au secteur de mieux relever les défis de la mobilité future.

Share